Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Références

Revenir à l'accueil?

  Cliquez ci dessous

image002-63x64_1_.gif

 

 

TEXTES

FONDAMENTAUX

   

imagescah5x4h8.jpg

Histoire de l'esclavage

 

Histoire du droit de vote

 

Laïcité, texes fondamentaux

 

Déclaration universelle des droits de l'homme 1948

 

Déclaration des droits de l'Homme 1789

 

La démocratie à Athènes

 

Loi de séparation des églises et de l'Etat 1905

 

J'accuse d'Emile Zola

  

Robert Badinter
60ème  anniversaire de la Déclaration
Universelle des Droits de l'Homme
 
 

Catherine Kintzler

Qu'est ce que le communatarisme  

  

 

De la race en Amérique

Obama    

 

 

Pratique

DOSSIER DU MOIS

  

La-cit-.jpg

  La laïcité dans le monde

 

La laïcité en Turquie

La laïcité en Grèce

La laïcité en Belgique

La laïcité au Portugal

La laïcité en Allemagne

La laïcité aux Etats Unis

L'actualité de la laïcité

 

 

OUTILS   

 

 

   Rituels républicains

Pour vos cérémonies de
baptêmes républicains,
mariages civils...

 

Enseigner la démocratie

   Outils pour les enseignants 

  

Apprendre l'Europe en jouant
Quiz sur l'Europe 

Créer son propre blog? 

 mode d'emploi    

   

 

 

  

Revenir à l'accueil?

image002-63x64_1_.gif

 

 

25 mai 2017 4 25 /05 /mai /2017 12:10

 

QU'ESTCE QUE l'OBSERVATOIRE DE LA DEMOCRATIE ?  

 

L'Observatoire de la Démocratie a été créé en 1988, à l'initiative d'une équipe composée de responsables politiques de diverses sensibilités, d'universitaires et de chefs d'entreprise, de militants associatifs dans trois objectifs :  

 

1/ Promouvoir la démocratie, et les valeurs humanistes, laïques et républicaines.  

 

2/ Réconcilier les français avec la politique en multipliant les lieux et occasions de débats et rencontres, à Paris et en Province.  

 

3/ Constituer des réseaux, clubs, associations entre des acteurs économiques et sociaux qui participent à la vie civique et politique sans être forcément engagés dans des partis politique.  

 

La politique, est l'affaire de tous. 

 

La modernisation de la vie politique française est l'enjeu essentiel de notre démocratie. Depuis la révolution française, la vie politique a toujours oscillé entre l'excès d'affrontements idéologiques et des périodes de consensus au nom de l'intérêt général ou du redressement national. Si le pluralisme et la diversité sont nécessaires et indispensables, ils peuvent s'exprimer dans la tolérance et le respect mutuels. Inversement, les périodes de consensus et de salut public ne favorisent pas une saine concurrence du débat d'idées, et dénaturent les mécanismes de la représentativité nationale.

 

La politique c'est d'abord le débat d'idées, le débat public. 

 

C'est la raison pour laquelle l'Observatoire de la Démocratie s'est voulu dès le départ une organisation souple, ouverte, ayant pour seule méthode le débat démocratique et pluraliste. Depuis maintenant cinq ans, 12 000 personnes ont accepté de participer à des débats dans toute la France, d'échanger leurs expériences et leurs idées, d'exprimer leurs préoccupations.

 

Mais la politique, c'est aussi des partis aimés et respectés dans leur pluralité parce qu'ils participent et concourrent à l'expression de la Démocratie. Les pays sans parti ne sont pas et n'ont jamais été des exemples de Démocratie. C'est pourquoi nos débats ont toujours voulu associer et réunir des hommes et des femmes qui font de la politique et d'autres qui n'en font pas. 

 

Débattre, choisir, proposer  

 

Un débat n'est enrichissant que s'il réunit des compétences et des expériences diverses, dont la synthèse et la rencontre ouvrent des horizons nouveaux de pensées et d'action.Sur chaque thème l'Observatoire de la Démocratie invite des personnalités fort différentes dont le seul dénominateur recherché est une volonté de réforme et de progrès : responsables politiques de la majorité ou de l'opposition, universitaires et haut-fonctionnaires, socioprofessionnels, responsables associatifs et syndicaux...Synthèses et comptes rendus de chaque débat sont très largement diffusés à 5 000 décideurs économiques, sociaux, politiques. Idées nouvelles et expériences innovantes sont parfois approfondies par des séminaires dont la vocation est d'alimenter une réflexion globale ou de donner lieu à des publications spécifiques.Au fil des années, se constitue et se développe ainsi un réseau conséquent d'hommes et femmes de compétences et sensibilités différentes, et réunis par une même volonté de progresser, de mettre à profit leurs expériences et leurs idées, pour transformer à leur façon la société dans laquelle ils évoluent.  

 

Tous sont libres d'adhérer ou ne pas adhérer aux partis et organisations de leur choix. Tous, font de la politique. En participant au débat d'idées, ils s'intéressent à la vie de la cité, concourrent à l'expression de la démocratie, dont nous voulons être acteurs plus que spectateurs.

 Fondamental
L'histoire de l'esclavage
Déclaration Universelle des droits de l'Homme
Loi de séparation des églises et de l'Etat
Histoire du droit de vote
J'accuse d'Emile Zola

Qui sommes nous?
L'Observatoire de la démocratie

 

Repost 0
Published by Observatoire de la Démocratie - dans Qui sommes nous
commenter cet article
1 août 2007 3 01 /08 /août /2007 09:45

L'Observatoire de la démocratie  a près de 20 ans d'activité. Il s'appuie sur un réseau de plus de 5000 décideurs économiques, politiques, hauts-fonctionnaires et des médias. Il a accueilli des personnalités nombreuses et variées sur de nombreux problèmes de société, dans des centaines de débats, séminaires, colloques, à Paris et en province. Il se veut un espace de rencontre entre celles et ceux qui font de la "poitique" et celles et ceux qui n'en font pas. Il croit, bien sûr en la démocratie, républicaine, laïque. A contrecourant des idées du moment, il milite pour le respect et la promotion de la politique dont le pluralisme et la diversité des idées, convictions, engagements,  restent la meilleure garantie démocratique. Nos sociétés modernes et médiatisées offrent paradoxalement de moins en moins d'occasions d'échanges approfondis, de lieux de réflexion, de confrontation et d'analyse. Elles privilégient la simplification, l'image, l'émotion, la technocratie, quand la démocratie demande au contraire raison, implication, échange et participation du plus grand nombre de citoyens. De plus en plus d'hommes et des femmes ont des choses à dire et  à apporter, par leur vécu, leurs expériences, leurs opinions et ne trouvent plus d'espace d'expression dans un cadre politique  en mutation qui conduit les partis poliques à devenir de simples machines électorales, à ne voir  le "citoyen" que comme un spectateur ou un consommateur. L'Observatoire de la démocratie milite pour une démocratie vivante, ouverte et tolérante  qui ne cède pas à la mode du consensus, ni à celle du  renoncement aux idées, aux engagements, aux convictions, pourvu qu'ils se déroulent dans un cadre de tolérance et de respect mutuel, que chacun doit être d'abord et simultanément prêt à défendre et à promouvoir. Jean-Francis Dauriac, Président de l'Observatoire de la démocratie

Repost 0
20 avril 2006 4 20 /04 /avril /2006 07:51

Plus de 20 ans de débats

 

  

 

Les formes d'exclusion

 

 

avec Birgitta Orfali (sociologue), Claude Guerre (inspecteur d'académie), Bruno Couder (ATD Quart-Monde)

 

  

 

 

abstentioN ET CIVISME

 

 

avec Marie-France Toinet et Françoise Subileau (Fondation Nationale des Sciences Politiques).

 

 

  

 

L'ENTREPRISE, ENJEU SOCIAL

 

 

avec François Hollande (Premier Secrétaire du Parti Socialiste), Alain Boublil (ancien directeur de cabinet de Pierre Bérégovoy)

 

 

 

 

L'Europe EN CONSTRUCTION

 

 

avec Christian Lequesne (universitaire), Patrick David (directeur d'un bureau d'aide sociale)

 

   

 

 

LES ENJEUX ÉLECTORAUX

 

 

avec Henri Rey (universitaire) et Alain Dutoya (Maire et conseiller général)

   

 

 

 

LES NOUVELLES FORMES D'ORGANISATION

 

 

avec Michel Wieviorka (sociologue), Antoine Griset (Le Monde), Michel Agostini (CFDT), Thierry Jeantet (M.A.R.S)

 

   

 

 

L'EUROPE ET L'UNIVERSITÉ

 

 

avec Alain Ghozi (universitaire), Jean-François Cervel (haut-fonctionnaire), Albert Prévos (directeur du CNOUS)

 

  

 

 

LA CITOYENNETÉ LOCALE (Saint-Dizier)

 

 

avec Kofi Yamgnane (Ancien Ministre), Christian Pierret (Député-Maire)

 

  

 

 

L'ÉTAT RETROUVÉ ET LE SENS DU POLITIQUE

 

 

avec Thierry de Beaucé (chargé de mission à la Présidence de la République)

 

 

  

 

LA BIO-ÉTHIQUE ET LA LOI

 

 

avec Pierre Simon (ancien président de la Grande Loge de France), Adrien Bédossa (biologiste), Bernard Charles (Député)

 

 

  

 

LA LAÏCITÉ ET LA RÉPUBLIQUE

 

 

avec Robert Bourgne (philosophe), Françoise Gaspard (ancien maire de Dreux), Jean-Pierre Joseph (président de la F.N.E.S.E.R.), André Compte-Sponville (philosophe), Emile Gracia (secrétaire général du CNAL)

 

 

  

 

LE SENS DE L'ÉTAT ET LE SERVICE PUBLIC

 

 

avec Michel Durafour (Ministre d'Etat, Ministre de la Fonction Publique)

 

  

 

 

ÉTHIQUE ET MÉDIAS

 

 

avec Dominique Wolton (CNRS), Bernard Langlois (journaliste), Roger Leray (ancien Grand Maître du Grand Orient), Dominique Jamet (journaliste), Emile Zuccarelli (Député)

 

  

 

 

L'ÉCONOMIE MIXTE

 

 

avec Tony Dreyfus (ancien ministre), Marc Guillaume (économiste), Maxime Delhomme (avocat)

 

 

 

 

CRÉER UN JOURNAL, LA PRESSE-ÉCRITE...

 

 

avec Antoine Griset (Le Monde), André Paganelli (La Truffe), Jean-Marie Jakobi (universitaire), Marcel Bromberg (universitaire)

 

 

  

 

AGORA SUR LA LAÏCITÉ

 

 

avec Jean Le Garrec, Jean-Robert Ragache, André Comtesponville, Thierry de Beaucé, André Bellon, Marc Paillet

 

 

  

 

ÉCOLOGIE / HUMANISME

 

 

avec Christian Brodhag (porte parole des Verts), Michel Echaubard (universitaire), Bernard Charles (Député)

 

 

 

 

 

AGORA SUR L'HUMANISME (Toulouse)

 

 

avec Bernard Kouchner, Jean-Pierre Soisson, Roger Fauroux, Michel Durafour (membres du gouvernement de Michel Rocard)

 

   

 

 

HUMOUR ET POLITIQUE

 

 

avec André Santini (Député-Maire d'Issy-les-Moulineaux) et Gilbert Denoyan (journaliste)

 

   

 

 

LA DÉMOCRATIE LOCALE

 

 

avec Jean-Michel Baylet (ministre des collectivités locales), Eric Hoesli (journaliste suisse), François Luchaire (universitaire), Raymond Julien (conseiller d'Etat)

 

 

  

 

LE CENTRE EN POLITIQUE

 

 

avec Brice Lalonde (Génération Ecologie), Eric Hinterman (A.S.D.), Micheline Bleynié (nouveau contrat social) Bernard Millet (Mouvement des Démocrates)

 

   

 

 

AGORA SUR LE CIVISME (Chateauroux)

 

 

avec André Laignel (Ministre de la Formation Professionnelle), Roger Bambuck (Ministre de la Jeunesse et des Sports), Arezki Dahmany (France Plus), Jean-Louis Rollot (ligue de l'Enseigment), Michel Tubiana (ligue des droits de l'homme), Serge Prouveur (FCPE)

 

  

 

 

COMMENT ARRÊTER L'EXTRÊME DROITE ?

 

 

avec Roger Bambuck, Rodolphe Ghiglione (universitaire) et Pierre André Taguieff (sociologue)

  

 

 

 

ÉDUCATION - FORMATION - RECHERCHE

 

 

avec Alain Devaquet (universitaire et ancien ministre), Philippe Dechartre (ancien ministre), Manuel Diaz (maire-adjoint de Paris)

 

   

 

 

LA FORMATION PROFESSIONNELLE (Evry)

 

 

avec Jacques Guyard (Ministre de l'Enseignement Technique) et Jean-Pierre Soisson (ancien ministre du Travail)

 

  

 

 

LA JUSTICE EN FRANCE

 

 

avec Gérard Gouzes (député), Maxime Delhomme (avocat), Jean Berkani (magistrat)

  

 

 

 

QUELLE ATTITUDE, FACE AU FRONT NATIONAL

 

 

avec Claude Bartolone (député), Rodolphe Ghiglione (universitaire), Jean-Claude Fall (directeur de théâtre), Gilbert Dénoyan (journaliste)

 

   

 

L'ADHÉSION DES CITOYENS ET LA POLITIQUE

 

 

avec Raymond Barre (ancien premier ministre)

 

   

 

 

LA DÉFENSE NATIONALE ET L'EUROPE

 

 

avec le Général Fricaud-Chagneau et Claude Gaits (Député)

 

   

 

DÉMOCRATIE ET PAUVRETÉ

 

 

avec le Major Pierquin (Armée du Salut), Gilbert Aberjel (grand maître du G.O.D.F.), Didier Robert (ATD Quart Monde)

 

 

 

 

L’ENTREPRISE CITOYENNE

 

 

avec Jean-Claude Cambadélis (PS), François Doubin (CFCE), Jean-Luc Desamaison-Cognet (World Perfect France), Michel Porta (CGSCOP), Franck Cormerais (Philosophe)

 

 

 

 

LA SEMAINE DE QUATRE JOURS

 

 

avec Dominique Strauss-Kahn (ancien ministre), Guy Aznar (sociologue), Yoland Bresson (économiste)

 

  

 

 

QU’EST-CE QUE LA DÉMOCRATIE EN 1994 ?

 

 

avec Alain Touraine (sociologue), Jean-Louis Bianco (ancien ministre), Gilbert Aberjel (Président du G.O.D.F.), le Professeur Jean-Paul Escande

 

 

  

 

LA PARITÉ HOMME/FEMME

 

 

avec Yvette Roudy (Ancien Ministre), Geneviève Fraisse (Philosophe, Historienne au CNRS), Andrée Buchmann (Porte-Parole National des Verts)

 

 

 

   

L’ÉTUDIANT, QUEL ENJEU POLITIQUE ET SOCIAL ?

 

 

avec Jean-Christophe Cambadélis (Conseiller de Paris, Secrétaire National du Parti Socialiste), Andrée Buchmann (Vice Présidente du Conseil Régional en Alsace, ancien porte parole des Verts), François Doubin (Président du CFCE, ancien Ministre, Maire d’Argentan), Jacques Guyard (Ancien Ministre de l’Enseignement Technique, Député de l’Essonne, Maire d’Evry), Roger Bambuck (Ancien Ministre de la Jeunesse et des Sports), Bernard Dizambourg (Président de la Conférence des Présidents d’Université, Président de l’Université Paris XII/Val-de-Marne à Créteil), Daniel Laurent (Président de l’Université de Marne-la-Vallée, auteur du rapport « Universités - relever le défi du nombre », Francine Demichel (universitaire, ancienne Présidente de l’Université Paris VIII / St-Denis), Yoland Bresson (Economiste, Doyen de la Faculté de St-Maur), Pouria Amirshahi (Président National de l’UNEF-ID), Fodé Sylla (Président de S.O.S. Racisme), Hervé Hamon (Président de l’Entraide Universitaire Française), Philippe Campinchi (Ligue de l’Enseignement)

 

 

  

 

QUELLE NOUVELLE GAUCHE ?...

 

 

avec Jean-Christophe Cambadelis (Conseiller de Paris, Secrétaire National du Parti Socialiste, auteur de « Pour une nouvelle gauche »)

 

   

 LE SENTIMENT DE JUSTICE ET LES JEUNES.

 

 

avec François BAYROU (Président de Force Démocratie, Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche), Fodé Sylla (Président de S.O.S. Racisme), Pouria Amirshahi (Président de l’UNEF-ID), Jean-Pierre BOUCHER (Président du Syndicat de la Magistrature)

 

 Fondamental
L'histoire de l'esclavage
Déclaration Universelle des droits de l'Homme
Loi de séparation des églises et de l'Etat
Histoire du droit de vote
J'accuse d'Emile Zola

Qui sommes nous?
L'Observatoire de la démocratie

 

 

Repost 0
Published by Observatoire de la Démocratie - dans Qui sommes nous
commenter cet article
29 mars 2006 3 29 /03 /mars /2006 23:00

LOGO OD Janv 2011En plus de la "méthode démocratique" la France a la chance d'avoir hérité de par son histoire, d'un concept "républicain" , que l'on se plaît à résumer par "démocratie+droits de l'homme et du citoyen+ laïcité". Une conception universelle de l'Homme. Une séparation claire entre affaires publiques et croyances religieuses. La primauté de l'interêt général sur les interets particuliers. La primauté du "politique" et de la volonté, sur l'économique qui n'est et ne doit être qu'un moyen, pas une fin.

 

Le  croyait -on à jamais acquis, trasmissible par héritage ?

 

Mais voilà que la construction européenne vient nous rappeler qu'il n'est pas forcément partagé au de là de nos frontières. Soit on admet que c'est une exception française et il faudra accepter tôt ou tard de le remettre en question. Soit on considère que c'est un concept d'avant garde, et il faudra se battre pour le promouvoir.

 

Mais voilà que le retour du religieux, la diversité culturelle, les inégalités et injustices dans nos banlieues nous interpellent de nouveau, ici même, dans notre pays. Soit on pense qu'ils expriment l'échec de la république. Soit on considère qu'ils proviennent tout simplement de notre renoncement aux valeurs républicaines, de leur "non- application". Et il faudra là encore se battre pour les promouvoir, les traduire davantage par des actions concrètes, adaptées à l'évolution du monde et de notre société.

 

A l'Observatoire de la Démocratie, nous y croyons plus que jamais.

 

Nous pensons que la République est même le seul facteur de cohésion nationale. Celui qui peut permettre, au de là de nos frontières, de défendre et promouvoir les valeurs humanistes de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen. Celui qui peut seul permettre à tous les hommes et femmes de vivre ensemble et se respecter au de là de leurs différences, leurs croyances et leurs convictions.

 

Jean-Francis Dauriac, Président de l'Observatoire de la Démocratie

 

 

Présentation de l'Observatoire de la démocratie

Repost 0
Published by Observatoire de la Démocratie - dans Qui sommes nous
commenter cet article
29 mars 2006 3 29 /03 /mars /2006 07:14

Fiche d’identité de l‘Observatoire de la Démocratie


Dernier  bureau : Président Jean-Francis Dauriac, Vice Présidents : Yves Haddadi, Patricia Nivelet,  Ghislaine de Castillon, Obada Nahas  Secrétaire, Catherine Vilain, secrétaire adjoint : Fouad Dogga, Trésorier : Marc Canetti , Trésorier adjoint : Jackie Caritte

LOGO OD Janv 2011 


Derniers travaux et études : :Démocratie, République et diversités dans le monde actuel-- les nouveaux champs d’application de la laïcité – Pouvoirs et politique- La psychologie sociale et politique


Notre action: D’abord, un diagnostic après plus de 20ans de débats :"Pour l'Observatoire de la démocratie, la démocratie en France est en crise. Cette crise n'est pas une fatalité, si notre pays sait défendre et promouvoir ses valeurs les plus fondamentales. Au premier  rangs de ses valeurs se trouve  la République, c'est-à-dire " la démocratie+ les droits de l'Homme et du citoyen+ la laïcité". La laïcité, c'est la défense et la promotion de la liberté absolue de conscience. Elle passe aujourd'hui par deux exigences: d'une part, la défense ferme de l'école publique, et la séparation des Eglises et de l'Etat; Et, d'autre part ,de nouveaux champs et domaines d'application...".

Ensuite, de ce constat découlent trois types d’action de l’Observatoire de la Démocratie: Défendre les valeurs républicaines et laïques -  Les décliner face aux problèmes les plus actuels (banlieues,  racisme, retour et pluralisme religieux,médias, Europe, Mondialisation, crise politique)- Les promouvoir par la mobilisation des élites et la réhabilitation de la politique

 

Notre adresse e mail :  observatoiredemocratie@jfdweb.fr 

Pour en savoir plus : Notre blog: www.observatoiredemocratie.fr 

 

 Parmi nos invités en prés de 20 ans de débats, colloques, séminaires :

Raymond Barre,Claude Bartolone, Jean-Michel Baylet, François Bayrou, Jean-Christophe Cambadélis, André Comtesponville, Alain Devaquet, Jean-Paul Escande, Laurent Fabius, Philippe Guglielmi, François Hollande,  Bernard Kouchner, Roger Leray, Michel Rocard, André Santini, Dominique Strausskahn, Fodé Sylla, Alain Touraine, Michel Tubiana, Dominique Wolton, Michel Wiewiorka..

 

Parmi nos principaux thèmes de débat et de réflexion:

Abstention, Bioéthique, Civisme, Education, Ecologie, Economie, Elections, Entreprise, Etat, Ethique, Europe, Exclusion, Extrème droite, Défense, Humanisme, Jeunesse,  Justice, Laïcité, Médias, Sécurités, Service Public, Organisation, République, Université........

 

Un réseau de  5000 décideurs politiques, économiques, universitaires, et de la presse...

Repost 0
Published by Observatoire de la Démocratie - dans Qui sommes nous
commenter cet article
28 mars 2006 2 28 /03 /mars /2006 22:16

 Samedi 11 Mars 2006 à 19H00- Paris 

Le dernier débat de l'Observatoire de la Démocratie, a rassemblé samedi 11 mars 2006autour de Laurent Fabius, Fadela Amara, Présidente de « Ni putes ni soumises », Michel Charzat, Député de Paris, Patrick Kessel, Psdt d'honneur du comité "Laîcité République", Bariza Khiari, Sénatrice de Paris, Philippe Guglielmi, Psdt d’honneur de Laïcité Liberté , Stéphane Pocrain, animateur TV et ex porte parole des Verts. Le Président de l'Unef, notre ami Bruno Julliard, Président de l’UNEF, initialement prévu avait était retenu par les mouvements étudiants à Poitiers. 

 


 

 

 

Publiez vos réfeflexions sur "République, laïcité, diversité" : Cliquez au dessous de cette page sur "ajouter commentaires" ou pour tout autre sujet, cliquez ici ...

 

 

 

  

Publiez vos réfeflexions sur "République, laïcité, diversité" : Cliquez au dessous de cette page sur "ajouter commentaires" ou pour tout autre sujet, cliquez ici ...

 

  

Publiez vos réfeflexions sur "République, laïcité, diversité" : Cliquez au dessous de cette page sur "ajouter commentaires" ou pour tout autre sujet, cliquez ici ...

 

 

 

 

Publiez vos réfeflexions sur "République, laïcité, diversité" : Cliquez au dessous de cette page sur "ajouter commentaires" ou pour tout autre sujet, cliquez ici ...

Repost 0
Published by Observatoire de la Démocratie - dans Qui sommes nous
commenter cet article
27 mars 2006 1 27 /03 /mars /2006 08:00

 

          Bulletin d'adhésion


 

 

  

Je soussigné,nom, prénom........................

Profession, responsabilités politiques ou associatives (facultatif)............

.....................................................

.....................................................

Adresse postale................................

.....................................................

.....................................................

Adesse e mail...................................

Téléphones......................................

Demande à adhérer à l'Observatoire de la Démocratie (je suis informé que l'adhésion ne sera effective qu'aprés acceptation par le bureau de l'association)

La cotisation 50 €sera régler aprés acceptation libellé à l'ordre de "Observatoire de la Démocratie" au titre de mon adhésion, ou un chèque de ........(montant libre) en tant que membre bienfaiteur.

Date et signature

 

 

 

Repost 0
Published by Observatoire de la Démocratie - dans Qui sommes nous
commenter cet article