Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Références

Revenir à l'accueil?

  Cliquez ci dessous

image002-63x64_1_.gif

 

 

TEXTES

FONDAMENTAUX

   

imagescah5x4h8.jpg

Histoire de l'esclavage

 

Histoire du droit de vote

 

Laïcité, texes fondamentaux

 

Déclaration universelle des droits de l'homme 1948

 

Déclaration des droits de l'Homme 1789

 

La démocratie à Athènes

 

Loi de séparation des églises et de l'Etat 1905

 

J'accuse d'Emile Zola

  

Robert Badinter
60ème  anniversaire de la Déclaration
Universelle des Droits de l'Homme
 
 

Catherine Kintzler

Qu'est ce que le communatarisme  

  

 

De la race en Amérique

Obama    

 

 

Pratique

DOSSIER DU MOIS

  

La-cit-.jpg

  La laïcité dans le monde

 

La laïcité en Turquie

La laïcité en Grèce

La laïcité en Belgique

La laïcité au Portugal

La laïcité en Allemagne

La laïcité aux Etats Unis

L'actualité de la laïcité

 

 

OUTILS   

 

 

   Rituels républicains

Pour vos cérémonies de
baptêmes républicains,
mariages civils...

 

Enseigner la démocratie

   Outils pour les enseignants 

  

Apprendre l'Europe en jouant
Quiz sur l'Europe 

Créer son propre blog? 

 mode d'emploi    

   

 

 

  

Revenir à l'accueil?

image002-63x64_1_.gif

 

 

9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 10:35

justice.gifLes magistrats son en grève.et protestent contre leur mise en cause par le Président de la République, lequel est défendu par sa majorité de droite et critiqué par son opposition de gauche. La polémique masque comme toujours les vrais problèmes.

 

1/ la Justice disant le droit est un des piliers de la République et de la Démocratie. Elle est fondée à demander les moyens décents de fonctionnement dont elle est privée et depuis longtemps. Elle ne l'est pas pour contester l'idée qu'un juge puisse lui aussi avoir des sanctions en cas de faute avérée. L'indépendance confére une responsabilité et gagne d'autant plus à ce que chacun ait à répondre de ses actes.

 

2/ Les propos du Président de la République ne sont pas ceux d'un Chef de l'Etat, garant du bon, fonctionnement des institutions républicaines, au premier rang desquelles se trouve la justice. Ce sont des propos d'un chef de parti, ou d'un candidat à une élection qui participent au débat public.

 

Notre pays va mal et a besoin d'un Chef de l'Etat qui en préserve et garantisse les institutions.

 

Là des policiers protestent pour défendre leur caserne. Ils obtiennent gain de cause. Là, l'école est mise en cause et ses professeurs accusés d'être responsables de ses échecs . Là, notre diplomatie est mise en cause, là notre défense..... la Laîcité, autre pilier de la République, est dévoyée par ceux qui voient partout le risque d'une invasion islamique, et récupérée par les extrémistes.

 

Récemment une étude du CEVIPOF démontrait qu'au manque de confiance des français envers la politique nationale s'ajoutait progressivement une défiance  envers les élus locaux et les maires, jusqu'alors préservés.

 

Comment ne pas y voir les prémices d'un retour en force de partis protestataires, de la démagogie, des excés en tous genres, et d'une remise en cause de la démocratie ?

 

Le débat sur la Justice doit être mené, des moyens conséquents doivent lui être donnés. La responsabilité des magistrats doit être envisagée, comme doit être enfin clarifié le problème de nos prisons, dans lesquelles la moitié des détenus sont présumés innocents, et où les principes les plus élémentaires de dignité humaine et des droits de l'Homme ne sont pas respectés.

 

Tout cela est bien du domaine politique et doit entrer dans le débat démocratique.

Un chef de l'Etat n'est pas là pour débatre, ni lancer des idées, encore moins pour invectiver.

Il est là pour gouverner.

 

Jean-Francis Dauriac

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Francis Dauriac - dans Positions
commenter cet article

commentaires