Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Références

Revenir à l'accueil?

  Cliquez ci dessous

image002-63x64_1_.gif

 

 

TEXTES

FONDAMENTAUX

   

imagescah5x4h8.jpg

Histoire de l'esclavage

 

Histoire du droit de vote

 

Laïcité, texes fondamentaux

 

Déclaration universelle des droits de l'homme 1948

 

Déclaration des droits de l'Homme 1789

 

La démocratie à Athènes

 

Loi de séparation des églises et de l'Etat 1905

 

J'accuse d'Emile Zola

  

Robert Badinter
60ème  anniversaire de la Déclaration
Universelle des Droits de l'Homme
 
 

Catherine Kintzler

Qu'est ce que le communatarisme  

  

 

De la race en Amérique

Obama    

 

 

Pratique

DOSSIER DU MOIS

  

La-cit-.jpg

  La laïcité dans le monde

 

La laïcité en Turquie

La laïcité en Grèce

La laïcité en Belgique

La laïcité au Portugal

La laïcité en Allemagne

La laïcité aux Etats Unis

L'actualité de la laïcité

 

 

OUTILS   

 

 

   Rituels républicains

Pour vos cérémonies de
baptêmes républicains,
mariages civils...

 

Enseigner la démocratie

   Outils pour les enseignants 

  

Apprendre l'Europe en jouant
Quiz sur l'Europe 

Créer son propre blog? 

 mode d'emploi    

   

 

 

  

Revenir à l'accueil?

image002-63x64_1_.gif

 

 

4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 11:34

 

europe.jpgPropositions pour une "charte européenne de la laïcité". L’Union Européenne a besoin d’institutions démocratiques. Celles-ci, dans leurs principes et leur fonctionnement, doivent se fonder sur une éthique civique et sociale capable d’assurer l’harmonie entre les multiples diversités humaines où l’Europe puise sa richesse et sa vitalité. Ces valeurs et ces principes fondamentaux doivent mettre les peuples d’Europe à l’abri des affrontements intercommunautaires, des rivalités religieuses, des intégrismes réducteurs et des cléricalismes aliénants. Les présentes propositions sont destinées à l’élaboration d’une CHARTE qui visera à définir la portée et le cadre des valeurs fondamentales sur lesquelles doivent reposer les institutions communautaires afin qu’elles contribuent au progrès. Nous l’avons définie "charte de la LAÏCITÉ", parce que telle est notre vocation essentielle, mais le même contenu pourrait fort bien convenir pour la CHARTE EUROPÉENNE DES DROITS FONDAMENTAUX (actuellement à l’étude au sein de l’Union Européenne). Nos propositions pourraient également servir de socle idéologique pour une CHARTE de la CITOYENNETÉ EUROPÉENNE

 

Navigation rapide

 

 

ARTICLE 1 : STRICTE SÉPARATION DU DOMAINE PUBLIC ET DE LA SPHÈRE PRIVÉE (INDÉPENDANCE À L’ÉGARD DES ÉGLISES ET DES RELIGIONS)

Dispositions

 

Les institutions européennes assureront l’indépendance absolue des organismes officiels et des services publics vis-à-vis des Églises, des clergés, et des influences confessionnelles. Les responsabilités civiques, sociales, culturelles et éducatives découlant de la politique communautaire seront assumées par les services publics européens, et ne seront pas dévolues à des organismes privés. En matière de religion, l’exercice des droits légitimes (individuels et collectifs) sera garanti par la loi communautaire dans le cadre de la sphère privée dont ils ressortissent, sans jamais interférer avec le domaine public et politique.

Implications

En matière de croyances religieuses et de pratiques cultuelles, les libertés et droits individuels et collectifs seront garantis par la Loi européenne qui veillera en outre à ce que ces activités ne sortent jamais du domaine privé. Les organisations confessionnelles s’en réclamant n’auront pas vocation à formuler d’exigences ni de revendications particulières, à l’égard de la collectivité publique européenne ; cela exclut toute subvention, toute dérogation, tout impôt spécifique européen destiné aux Églises, aux clergés ou communautés cultuelles.

ARTICLE 2 : PAS DE LEGALISATION DES INTERDITS DOGMATIQUES

Dispositions

Au sein de la Communauté européenne, la vie civique, politique, culturelle et sociale doit s’organiser en respectant toutes les libertés individuelles et collectives associées à l’intérêt général et au bien public. La loi communautaire doit en outre promouvoir les émancipations nécessaires, au regard des aliénations aux droits civiques encore existantes dans certains États européens.

L’absolue liberté d’expression et de création artistique sera garantie dans tous les États-membres de l’Union, sans qu’aucun groupe de pression, confessionnel ou communautariste puisse en obtenir la limitation au nom d’interdits qui ne concerneraient que ses propres membres. La mise en pratique des avancées de la recherche scientifique bénéficiera d’une totale liberté individuelle et collective, dans le cadre de la seule loi civile votée par les instances élues et légalement responsables : les interdits à caractère religieux ne sauront être pris en compte par la législation communautaire.

Implications

L’individu a imprescriptiblement droit à une pensée individuelle totalement libre : liberté notamment de croire ou de ne pas croire en un Dieu quelconque, ou d’exprimer son acceptation ou son refus des religions comme sa sympathie ou son hostilité aux clergés.

Aucune législation européenne ne pourra prétendre interdire les propos jugés blasphématoires ou sacrilèges par les adeptes ou les professionnels d’une religion ou les membres d’une communauté cultuelle, tant que ces propos ou ces écrits n’inciteront pas à la violence.

L’écrivain, le chroniqueur, le chercheur, le savant, l’artiste, le cinéaste, l’homme de théâtre ne doivent subir aucune contrainte dans leurs activités de création ; aucune idéologie, aucun dogme n’est à l’abri ni de la critique ni de la dérision.

 

La législation européenne ne peut prétendre interdire la contraception, l’1.V.G., la conception médicalement assistée, ni le refus de l’acharnement thérapeutique ou toute autre pratique scientifiquement possible, susceptible de donner plus de liberté et de dignité aux couples et aux individus. La mise en oeuvre d’un droit européen ne saurait conduire à une réduction des législations nationales les plus avancées dans le domaine de l’indépendance vis à vis des influences dogmatiques....Lire la suite

 

Source Mouvement Europe et Laïcité CAEDEL

 

A lire aussi

 

Notre dossier "la laïcité dans le monde"  Allemagne, Belgique, Grèce, Portugal, Inde, Etas Unis, Méxique...

 

Notre dossier "La laïcité - Positions"  A. Comtesponville, H. Péna-Ruiz, C. Kintzler, Charles Arambourou...

 

Notre dossier " Universalité" Edouard Glissant, Jürgen Habermas...

Notre dossier " Démocratie" Dominique Wolton, J. Habermas, Marcel Gauchet, Pierre Rosanvallon

La Loi de séparation des Eglises et de l'Etat en France

 

  

  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Observatoire de la Démocratie - dans Laïcité-Positions
commenter cet article

commentaires