Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Références

Revenir à l'accueil?

  Cliquez ci dessous

image002-63x64_1_.gif

 

 

TEXTES

FONDAMENTAUX

   

imagescah5x4h8.jpg

Histoire de l'esclavage

 

Histoire du droit de vote

 

Laïcité, texes fondamentaux

 

Déclaration universelle des droits de l'homme 1948

 

Déclaration des droits de l'Homme 1789

 

La démocratie à Athènes

 

Loi de séparation des églises et de l'Etat 1905

 

J'accuse d'Emile Zola

  

Robert Badinter
60ème  anniversaire de la Déclaration
Universelle des Droits de l'Homme
 
 

Catherine Kintzler

Qu'est ce que le communatarisme  

  

 

De la race en Amérique

Obama    

 

 

Pratique

DOSSIER DU MOIS

  

La-cit-.jpg

  La laïcité dans le monde

 

La laïcité en Turquie

La laïcité en Grèce

La laïcité en Belgique

La laïcité au Portugal

La laïcité en Allemagne

La laïcité aux Etats Unis

L'actualité de la laïcité

 

 

OUTILS   

 

 

   Rituels républicains

Pour vos cérémonies de
baptêmes républicains,
mariages civils...

 

Enseigner la démocratie

   Outils pour les enseignants 

  

Apprendre l'Europe en jouant
Quiz sur l'Europe 

Créer son propre blog? 

 mode d'emploi    

   

 

 

  

Revenir à l'accueil?

image002-63x64_1_.gif

 

 

11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 09:04

LOGO OD Janv 2011La Loi française exige un certain nombre de parrainages d'élus pour tous candidats aux élections présidentielles. Le Front National demande de façon récurrente qu'il soit anonyme. Beaucoup aujourd'hui lui emboitent le pas, au motif que le secret de ce parrainage garantirait la démocratie.

 

Si le secret du vote des citoyens est effectivement une régle fondamentale de la démocratie, il repose sur l'idée que l'électeur doit voter en conscience et n'a de compte à rendre qu'à lui même.

 

Mais dans le cas du parrainage pour les élections présidentielles, il ne concerne pas les électeurs mais les élus eux mêmes. Or les électeurs, qui ont désigné ces élus ont le droit de savoir  ce qu'ils  font de leurs suffrages. En clair, un Maire qui parraine un candidat à l'élection présidentiellle, ne le fait pas en tant que simple citoyen, mais en vertu du mandat que lui ont confié ses propres électeurs et administrés. Au nom de quoi devrait il leur dissimuler son choix ? Il n'est pas censé agir seul, face à sa propre conscience, mais au nom de ceux qu'il administre, et auxquels il doit rendre compte en toute transparence. 

 

C'est pourquoi  l'anonymat  des parrainages des candidats à l'élection présidentielle nous paraît contraire à la démocratie. Allez, monsieur le Maire, un peu de courage !

 

Pour l'Observatoire de la Démocratie,

Jean-Francis Dauriac

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Observatoire de la Démocratie - dans Démocratie
commenter cet article

commentaires