Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Références

Revenir à l'accueil?

  Cliquez ci dessous

image002-63x64_1_.gif

 

 

TEXTES

FONDAMENTAUX

   

imagescah5x4h8.jpg

Histoire de l'esclavage

 

Histoire du droit de vote

 

Laïcité, texes fondamentaux

 

Déclaration universelle des droits de l'homme 1948

 

Déclaration des droits de l'Homme 1789

 

La démocratie à Athènes

 

Loi de séparation des églises et de l'Etat 1905

 

J'accuse d'Emile Zola

  

Robert Badinter
60ème  anniversaire de la Déclaration
Universelle des Droits de l'Homme
 
 

Catherine Kintzler

Qu'est ce que le communatarisme  

  

 

De la race en Amérique

Obama    

 

 

Pratique

DOSSIER DU MOIS

  

La-cit-.jpg

  La laïcité dans le monde

 

La laïcité en Turquie

La laïcité en Grèce

La laïcité en Belgique

La laïcité au Portugal

La laïcité en Allemagne

La laïcité aux Etats Unis

L'actualité de la laïcité

 

 

OUTILS   

 

 

   Rituels républicains

Pour vos cérémonies de
baptêmes républicains,
mariages civils...

 

Enseigner la démocratie

   Outils pour les enseignants 

  

Apprendre l'Europe en jouant
Quiz sur l'Europe 

Créer son propre blog? 

 mode d'emploi    

   

 

 

  

Revenir à l'accueil?

image002-63x64_1_.gif

 

 

1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 13:08

assemblee-nationale-vide.jpgL'intégralité du débat à l'Assemblée Nationale sur la résolution pour la laïcité, présentée par JF Coppé et l'UMP. La résolution a été adoptée le 31/5/2011.

M. Jean-François Copé. Monsieur le président, monsieur le ministre de l’intérieur, de l’outre-mer, des collectivités territoriales et de l’immigration, mes chers collègues, je m’adresse à vous aujourd’hui avec la conviction profonde que le texte dont nous allons débattre est essentiel, au sens étymologique du terme. Le sujet sur lequel nous nous apprêtons à nous prononcer est, en effet, de première importance, puisqu’il s’agit d’un fondement de notre république : le principe de laïcité. Notre attachement à la liberté fondamentale, dont le principe de laïcité est le corollaire et permet de garantir le respect, est la liberté de conscience.

Or voilà que, depuis quelques années, on observe, sur ces questions, un étrange paradoxe : alors qu’il y a un siècle, la laïcité était un sujet de division, elle est devenue aujourd’hui un sujet de consensus. Au moins en apparence.

M. Marcel Rogemont. Oui.

M. Jean-François Copé. Le débat que l’UMP a ouvert sur la laïcité et l’organisation d’un islam de France a été l’occasion d’entendre des personnalités de tous horizons. Nous avons rencontré des intellectuels, des experts, des représentants des grandes religions et des courants philosophiques et, tous, ont réaffirmé leur attachement à ce qui, depuis plus d’un siècle, constitue un ciment de notre modèle de société : une république tolérante mais exigeante, qui représente un modèle quasiment unique au monde.

Pourquoi présenter une proposition de résolution alors que tout le monde est d’accord pour défendre la laïcité, s’interrogent certains ? Parce que, au-delà de l’unanimité proclamée, nous constatons, tous, chaque jour des entorses à ce principe. Dans certains quartiers, dans certains services publics et dans certaines entreprises, les principes de laïcité et de liberté de conscience sont fragilisés.

Ils le sont, d’abord, par ignorance ou méconnaissance de l’autre, de sa confession, de ses croyances, de ses doutes, de ses espérances. Cette ignorance entretient des peurs, engendre des incompréhensions et suscite des préventions et un repli sur soi.

Les principes de laïcité et de liberté de conscience sont, ensuite, fragilisés par des mouvements de contestation et par des revendications individuelles. Ces revendications sont de moins en moins exceptionnelles et nous n’avons pas le droit de nous y accoutumer. Chacune porte en elle la négation de valeurs de notre république aussi essentielles que l’égalité entre les hommes et les femmes – lorsque, par exemple, des parents demandent que leur fille soit dispensée de certains enseignements au motif que leur religion leur interdit de les suivre ou de le faire en même temps que des garçons – et la neutralité de l’État : lorsque d’aucuns demandent, pour des motifs religieux, que des équipements publics soient réservés à certaines heures aux femmes. Lire l'intégralité du débat

Lire la résolution adoptée: http://www.assemblee-nationale.fr/1…

Lire Notre dossier sur la laïcité

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Observatoire de la Démocratie - dans Laïcité-Positions
commenter cet article

commentaires