Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Références

Revenir à l'accueil?

  Cliquez ci dessous

image002-63x64_1_.gif

 

 

TEXTES

FONDAMENTAUX

   

imagescah5x4h8.jpg

Histoire de l'esclavage

 

Histoire du droit de vote

 

Laïcité, texes fondamentaux

 

Déclaration universelle des droits de l'homme 1948

 

Déclaration des droits de l'Homme 1789

 

La démocratie à Athènes

 

Loi de séparation des églises et de l'Etat 1905

 

J'accuse d'Emile Zola

  

Robert Badinter
60ème  anniversaire de la Déclaration
Universelle des Droits de l'Homme
 
 

Catherine Kintzler

Qu'est ce que le communatarisme  

  

 

De la race en Amérique

Obama    

 

 

Pratique

DOSSIER DU MOIS

  

La-cit-.jpg

  La laïcité dans le monde

 

La laïcité en Turquie

La laïcité en Grèce

La laïcité en Belgique

La laïcité au Portugal

La laïcité en Allemagne

La laïcité aux Etats Unis

L'actualité de la laïcité

 

 

OUTILS   

 

 

   Rituels républicains

Pour vos cérémonies de
baptêmes républicains,
mariages civils...

 

Enseigner la démocratie

   Outils pour les enseignants 

  

Apprendre l'Europe en jouant
Quiz sur l'Europe 

Créer son propre blog? 

 mode d'emploi    

   

 

 

  

Revenir à l'accueil?

image002-63x64_1_.gif

 

 

5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 09:13

 

h 4 ill 773592 pierre-rosanvallonLa contre-démocratie analysée ici par Pierre Rosanvallon désigne l'ensemble des instruments de surveillance et d'évaluation des gouvernants qui concourent à l'exercice de la citoyenneté. Ces instruments exercent un contre-pouvoir propice à limiter l'absolutisme des gouvernants, fussent-ils légitimés par le sacre de l'élection.

Mais ils peuvent aussi concourir à l'affaiblissement de la démocratie et révéler la distance qui sépare les gouvernants des gouvernés. Face à une société civile mobilisée mais divisée, les gouvernants voient leur capacité d'agir fortement limitée, tandis ques'ouvre la voie aux dérives populistes, fondées sur la promesse d'une politique répondant enfin aux aspirations d'un peuple fictivement réunifié. De fait, les alternances répétées observées en France depuis vingt-cinq ans expriment plusun rejet persistant des gouvernants que des votes d'adhésion contradictoires. Mais l'enjeu n'est pas d'opposer à cette crise de la démocratie représentative une démocratie participative, dont on attendrait qu'elle exprime la véritable volonté du peuple. Il est de trouver les voies d'un nouveau rapport positif à la politique, fondé sur l'adhésion à un projet qui redonne du sens au vivre ensemble.

La contre-démocratie, par Pierre Rosanvallon Ed. du Seuil, 2006, 346 p., 21 euros.

A lire aussi

Notre dossier " Universalité"

Notre dossier " Démocratie"

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Observatoire de la Démocratie - dans Démocratie
commenter cet article

commentaires