Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Références

Revenir à l'accueil?

  Cliquez ci dessous

image002-63x64_1_.gif

 

 

TEXTES

FONDAMENTAUX

   

imagescah5x4h8.jpg

Histoire de l'esclavage

 

Histoire du droit de vote

 

Laïcité, texes fondamentaux

 

Déclaration universelle des droits de l'homme 1948

 

Déclaration des droits de l'Homme 1789

 

La démocratie à Athènes

 

Loi de séparation des églises et de l'Etat 1905

 

J'accuse d'Emile Zola

  

Robert Badinter
60ème  anniversaire de la Déclaration
Universelle des Droits de l'Homme
 
 

Catherine Kintzler

Qu'est ce que le communatarisme  

  

 

De la race en Amérique

Obama    

 

 

Pratique

DOSSIER DU MOIS

  

La-cit-.jpg

  La laïcité dans le monde

 

La laïcité en Turquie

La laïcité en Grèce

La laïcité en Belgique

La laïcité au Portugal

La laïcité en Allemagne

La laïcité aux Etats Unis

L'actualité de la laïcité

 

 

OUTILS   

 

 

   Rituels républicains

Pour vos cérémonies de
baptêmes républicains,
mariages civils...

 

Enseigner la démocratie

   Outils pour les enseignants 

  

Apprendre l'Europe en jouant
Quiz sur l'Europe 

Créer son propre blog? 

 mode d'emploi    

   

 

 

  

Revenir à l'accueil?

image002-63x64_1_.gif

 

 

18 septembre 2007 2 18 /09 /septembre /2007 13:37

PARIS (AFP 18/9/07) — Le président du groupe Nouveau Centre (NC) à l'Assemblée nationale, François Sauvadet, a estimé mardi que les tests ADN pour les candidats au regroupement familial seraient "un droit nouveau"."Ce sera un droit nouveau offert (aux immigrés) qui veulent un regroupement familial de faire la preuve de leur filiation beaucoup plus rapidement", a-t-il dit à la presse à l'issue du petit déjeuner de la majorité à Matignon. "C'est une mesure utile", à laquelle les députés NC sont "favorables", a-t-il ajouté, en demandant que l'amendement Mariani ne soit "pas écarté a priori", bien que se pose "la question du coût" des tests. Interrogé sur la position de François Fillon sur le sujet, M. Sauvadet a indiqué que le Premier ministre souhaitait laisser les députés débattre: "Il s'est engagé à écouter le Parlement". Le Parlement examine à compter de mardi en session extraordinaire un projet de loi sur l'immigration controversé, qui durcit les conditions du regroupement familial, avec un amendement rendant possible le recours à des tests ADN pour prouver des filiations.

Partager cet article

Repost 0
Published by Observatoire de la Démocratie - dans Veille
commenter cet article

commentaires

eboot 03/10/2007 20:03

Une petite remise en perspective qui ne fait pas de mal.http://eboot.blogspot.com/2007/10/ptition-contre-ladn-ou-la-peur-trs.html