Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Références

Revenir à l'accueil?

  Cliquez ci dessous

image002-63x64_1_.gif

 

 

TEXTES

FONDAMENTAUX

   

imagescah5x4h8.jpg

Histoire de l'esclavage

 

Histoire du droit de vote

 

Laïcité, texes fondamentaux

 

Déclaration universelle des droits de l'homme 1948

 

Déclaration des droits de l'Homme 1789

 

La démocratie à Athènes

 

Loi de séparation des églises et de l'Etat 1905

 

J'accuse d'Emile Zola

  

Robert Badinter
60ème  anniversaire de la Déclaration
Universelle des Droits de l'Homme
 
 

Catherine Kintzler

Qu'est ce que le communatarisme  

  

 

De la race en Amérique

Obama    

 

 

Pratique

DOSSIER DU MOIS

  

La-cit-.jpg

  La laïcité dans le monde

 

La laïcité en Turquie

La laïcité en Grèce

La laïcité en Belgique

La laïcité au Portugal

La laïcité en Allemagne

La laïcité aux Etats Unis

L'actualité de la laïcité

 

 

OUTILS   

 

 

   Rituels républicains

Pour vos cérémonies de
baptêmes républicains,
mariages civils...

 

Enseigner la démocratie

   Outils pour les enseignants 

  

Apprendre l'Europe en jouant
Quiz sur l'Europe 

Créer son propre blog? 

 mode d'emploi    

   

 

 

  

Revenir à l'accueil?

image002-63x64_1_.gif

 

 

13 septembre 2007 4 13 /09 /septembre /2007 13:37

"Les députés ont franchi un pas, mercredi 12 septembre, dans la gestion de l'immigration : la commission des lois de l'Assemblée nationale a adopté un amendement autorisant le recours aux tests ADN lors de la délivrance des visas de plus de trois mois. "En cas de doute sérieux sur l'authenticité de l'acte d'état civil", les agents diplomatiques ou consulaires pourront "proposer" au demandeur d'un visa "d'exercer, à ses frais, la faculté de solliciter la comparaison de ses empreintes génétiques aux fins de vérification d'une filiation biologique déclarée". Si cet amendement était retenu, la pratique des tests ADN pourrait devenir massive : les procédures de regroupement familial impliquant des enfants concernent 23 000 demandes par an....lire la suite "- La position de François Hollande- Interrogé par Le Monde, jeudi 13 septembre, le premier secrétaire du Parti socialiste, François Hollande, s'est dit "opposé" à l'amendement présenté par le député (UMP, Vaucluse) Thierry Mariani, rapport du projet de loi sur l'immigration, autorisant l'usage de tests génétiques dans la procédure de demande de visa, qui a été adopté, mercredi 12 septembre, par la commission des lois de l'Assemblée nationale.S'il reconnaît que "le contrôle de l'immigration familiale doit être effectif", M. Hollande note que la procédure proposée "pose un problème de principe et un problème de méthode"."Il existe d'autres moyens qu'un système de fichage généralisé pour savoir si le lien familial est démontré", note le premier secrétaire du PS, en s'interrogeant notamment sur le coût de la mesure proposé par le rapporteur du projet de loi sur l'immigration."Ce n'est pas ainsi que l'on va réguler le regroupement familial", souligne le député de Corrèze. M. Hollande précise que toute procédure en la matière doit "respecter le droit des personnes, et être applicable".

Source Le Monde 14 Septembre 14H23

Partager cet article

Repost 0
Published by Observatoire de la démocratie - dans Veille
commenter cet article

commentaires

Vincent 24/09/2008 15:45

Demander un test ADN pour prouver un lien familial pour le regroupement familial équivaut simplement à une insulte. C'est incroyable  que des sujets comme François Hollande qui ne réfléchissent pas puissent être présent dans des instances de décision de cette importance ! avec toutes les conséquences que ce test pourrait engendré !