Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Références

Revenir à l'accueil?

  Cliquez ci dessous

image002-63x64_1_.gif

 

 

TEXTES

FONDAMENTAUX

   

imagescah5x4h8.jpg

Histoire de l'esclavage

 

Histoire du droit de vote

 

Laïcité, texes fondamentaux

 

Déclaration universelle des droits de l'homme 1948

 

Déclaration des droits de l'Homme 1789

 

La démocratie à Athènes

 

Loi de séparation des églises et de l'Etat 1905

 

J'accuse d'Emile Zola

  

Robert Badinter
60ème  anniversaire de la Déclaration
Universelle des Droits de l'Homme
 
 

Catherine Kintzler

Qu'est ce que le communatarisme  

  

 

De la race en Amérique

Obama    

 

 

Pratique

DOSSIER DU MOIS

  

La-cit-.jpg

  La laïcité dans le monde

 

La laïcité en Turquie

La laïcité en Grèce

La laïcité en Belgique

La laïcité au Portugal

La laïcité en Allemagne

La laïcité aux Etats Unis

L'actualité de la laïcité

 

 

OUTILS   

 

 

   Rituels républicains

Pour vos cérémonies de
baptêmes républicains,
mariages civils...

 

Enseigner la démocratie

   Outils pour les enseignants 

  

Apprendre l'Europe en jouant
Quiz sur l'Europe 

Créer son propre blog? 

 mode d'emploi    

   

 

 

  

Revenir à l'accueil?

image002-63x64_1_.gif

 

 

27 avril 2006 4 27 /04 /avril /2006 23:46

 


En 1998, on compte près de 250 millions d'enfants au travail dans le monde. Leurs maigres gains sont souvent indispensables à leur survie ainsi qu'à celle de leur famille. Mais leur non-accès à l'éducation entretient le cercle vicieux de la misère.
© F. Charton/UNICEF

« La marche de l'humanité vers les droits de l'Homme ne sera jamais achevée. »

Source Ministère des Affaires Etrangères-

Propos recueillis par Anne Rapin

Avocat, universitaire, ancien président du Conseil constitutionnel, Robert Badinter1 est le ministre de la Justice qui a aboli, en France, la peine de mort en 1981. Président de la mission interministérielle pour la célébration du cinquantième anniversaire de la DUDH, il place cette commémoration sous le signe de la « création continue » des droits de l'Homme, de leur indivisibilité et de leur universalité.

 

 

Label France : Dans quel esprit avez-vous conçu cette célébration par la France du cinquantième anniversaire de la DUDH, qui a été signée à Paris le 10 décembre 1948 ?

Robert Badinter : Notre position est très claire. S'il s'agit de ronronner, de faire de l'autosatisfaction et de la rhétorique, cela n'a aucun interêt. Cet anniversaire doit être l'occasion de retourner aux sources, de s'interroger sur le message de la Déclaration, qui n'a rien perdu ni de sa force ni de son actualité et sur l'horizon des droits de l'Homme à la veille du XXIe siècle, de prendre conscience que la Déclaration est une chose, et que l'effectivité des droits en est une autre. Il s'agit aussi d'envisager les nouveaux problèmes posés aujourd'hui aux droits de l'Homme, car depuis cinquante ans, les données ont changé. Célébrer ce qui fut et réfléchir sur ce qui sera. Telle est la double exigence de la mission.

Il ne faut pas perdre de vue que cette déclaration des droits de l'Homme est marquée du double sceau de l'indivisibilité et de l'universalité. La Déclaration a proclamé des principes, les a inscrits dans les deux Pactes sur les droits civils et politiques, mais aussi économiques, sociaux et culturels, dont il faut rappeler qu'ils sont indissociables. Mais lorsqu'on fait le bilan cinquante ans après, peut-on dire sérieusement que les droits de l'Homme sont respectés partout sur la planète ? Non ! Certes, des progrès considérables ont été réalisés, de nombreux régimes totalitaires ont été renversés en Amérique du Sud et à l'est de l'Europe, le régime de l'Apartheid a été aboli en Afrique du Sud, mais les droits fondamentaux sont encore violés dans la majeure partie du monde : 1,3 milliard d'êtres humains luttent pour survivre avec moins de 1 dollar par jour, 35 000 enfants meurent chaque jour de malnutrition et de maladies que l'on pourrait prévenir. ...........

Lire la suite? cluqez ici

Partager cet article

Repost 0
Published by Observatoire de la Démocratie - dans Textes fondamentaux
commenter cet article

commentaires