Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Références

Revenir à l'accueil?

  Cliquez ci dessous

image002-63x64_1_.gif

 

 

TEXTES

FONDAMENTAUX

   

imagescah5x4h8.jpg

Histoire de l'esclavage

 

Histoire du droit de vote

 

Laïcité, texes fondamentaux

 

Déclaration universelle des droits de l'homme 1948

 

Déclaration des droits de l'Homme 1789

 

La démocratie à Athènes

 

Loi de séparation des églises et de l'Etat 1905

 

J'accuse d'Emile Zola

  

Robert Badinter
60ème  anniversaire de la Déclaration
Universelle des Droits de l'Homme
 
 

Catherine Kintzler

Qu'est ce que le communatarisme  

  

 

De la race en Amérique

Obama    

 

 

Pratique

DOSSIER DU MOIS

  

La-cit-.jpg

  La laïcité dans le monde

 

La laïcité en Turquie

La laïcité en Grèce

La laïcité en Belgique

La laïcité au Portugal

La laïcité en Allemagne

La laïcité aux Etats Unis

L'actualité de la laïcité

 

 

OUTILS   

 

 

   Rituels républicains

Pour vos cérémonies de
baptêmes républicains,
mariages civils...

 

Enseigner la démocratie

   Outils pour les enseignants 

  

Apprendre l'Europe en jouant
Quiz sur l'Europe 

Créer son propre blog? 

 mode d'emploi    

   

 

 

  

Revenir à l'accueil?

image002-63x64_1_.gif

 

 

21 avril 2006 5 21 /04 /avril /2006 07:26

"Il y a du côté du « capital culturel » une concentration des privilèges et des avantages"

Pour comprendre les inégalités, il faut en observer toutes les facettes. Entretien avec Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités. Par Charlotte Laurent-Atthalin. Extrait de FGTE Magazine. Que sait-on des inégalités en France aujourd’hui ? Il y a énormément de choses que l’on ne sait pas, y compris des plus importantes, comme la répartition des revenus du patrimoine. On a créé l’Observatoire des inégalités pour faire pression, pour essayer d’y voir un peu plus clair. Si on raisonne en terme de ressources, il y a deux grands types d’inégalités. Il y a d’un côté les inégalités de revenus, avec des écarts considérables entre le haut de la hiérarchie des salaires, des revenus et des patrimoines et le bas, d’autant que les revenus du patrimoine croissent plus vite que les revenus des salaires. Pour le monde du travail c’est essentiel, parce que c’est par l’entreprise que se créent les salaires. Mais on ne peut pas se contenter de montrer du doigt quelques PDG qui gagnent des centaines d’années de Smic, même si c’est insupportable. Il est essentiel de comprendre qu’il n’y a pas que ça en terme d’inégalité, qu’il y a aussi les inégalités d’éducation. Les gens qui ont des diplômes aujourd’hui n’ont pas toujours conscience des avantages que ça procure, notamment en terme de reproduction sociale. Il n’y a rien de tel que d’être diplômé pour avoir des enfants qui seront diplômés. Il y a du côté du « capital culturel » une concentration des privilèges et des avantages. Autant les riches ne sont pas prêts à laisser une partie de leur revenus, autant nombre de diplômés sont arc-boutés sur l’école d’avant-hier, sous prétexte de ne pas en diminuer le niveau. C’est surtout ça la grande hypocrisie française Lire la suite cliquez ici 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Visiter le site de l’Observatoire des inégalités cliquez ici 

Partager cet article

Repost 0
Published by Observatoire des inégalités - dans Pauvreté
commenter cet article

commentaires