Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Références

Revenir à l'accueil?

  Cliquez ci dessous

image002-63x64_1_.gif

 

 

TEXTES

FONDAMENTAUX

   

imagescah5x4h8.jpg

Histoire de l'esclavage

 

Histoire du droit de vote

 

Laïcité, texes fondamentaux

 

Déclaration universelle des droits de l'homme 1948

 

Déclaration des droits de l'Homme 1789

 

La démocratie à Athènes

 

Loi de séparation des églises et de l'Etat 1905

 

J'accuse d'Emile Zola

  

Robert Badinter
60ème  anniversaire de la Déclaration
Universelle des Droits de l'Homme
 
 

Catherine Kintzler

Qu'est ce que le communatarisme  

  

 

De la race en Amérique

Obama    

 

 

Pratique

DOSSIER DU MOIS

  

La-cit-.jpg

  La laïcité dans le monde

 

La laïcité en Turquie

La laïcité en Grèce

La laïcité en Belgique

La laïcité au Portugal

La laïcité en Allemagne

La laïcité aux Etats Unis

L'actualité de la laïcité

 

 

OUTILS   

 

 

   Rituels républicains

Pour vos cérémonies de
baptêmes républicains,
mariages civils...

 

Enseigner la démocratie

   Outils pour les enseignants 

  

Apprendre l'Europe en jouant
Quiz sur l'Europe 

Créer son propre blog? 

 mode d'emploi    

   

 

 

  

Revenir à l'accueil?

image002-63x64_1_.gif

 

 

13 janvier 2006 5 13 /01 /janvier /2006 15:13

Réponse de JF Dauriac à Monique Florac 12 janvier 2006

 

Merci de votre réaction. Je ne sais pas trop qui est le « vous «  que vous employez et auquel vous vous adressez. Pour ma part, je partage le fond de votre propos, mais sur réticent sur la forme. Car il est paradoxal de dénoncer le rappel de valeurs qui seraient inaudibles et de souhaiter un rappel de la déclaration des droits de l’homme qui me parait l’être tout autant. De plus si les valeurs sont inaudibles, c’est peut être aussi parce que nul n’ose plus en parler justement. La popularité de Taubira, Kouchner, l’Abbé Pierre et quelques autres montre qu’on a peut être tort. L’opinion est plus complexe, selon moi. Si on lui parle concret, elle veut des valeurs et si on lui parle valeurs, elle demande du concret. Savez vous ce que Montesquieu disait de la justice ? « ….sans la force, elle est impuissante et la force sans la justice est tyrannique. » de la même façon, j’estime que le concret sans valeurs est réducteur, les valeurs sans traduction sont en effet stériles. Les deux sont nécessaires et le politique en panne idéologique ne peut plus faire l’un sans l’autre.

 

 

Merci en tous cas de votre réaction. Jean-Francis Dauriac

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Observatoire de la Démocratie - dans "Ils ont dit ou écrit" - nous vous recommandons
commenter cet article

commentaires